Voyages & Croisières


Madrid, me mata !

Barcelone s’est faite détrônée par… Madrid ! Du haut de ses 600m, Madrid unit les paradoxes et se joue des excès. Elle accumule les extrêmes, et pas seulement en matière de température. Elle bouscule les codes et cache bien son jeu. Fureur de vivre de jour comme de nuit, effervescence de l’art contemporain, palais fastueux et monastères paisibles se succèdent dans une ambiance cosmopolite et hospitalière. Découverte avec Luxe Magazine.

Arpenter la ville à pied

Tribunal suprême

Orgueilleuse et castiza (de bonne race), elle fut, à une époque avec Rome, l’une des villes les plus polluées d’Europe. Aujourd’hui, Madrid respire et la capitale se découvre à pied ou sur pistes cyclables. Ici vous marchez le nez en l’air pour humer la ville, sentir son ambiance survoltée et vous extasier devant son architecture d'une richesse inouïe, entre quelques vestiges de l’époque médiévale ici et là et les bâtiments hérités des Habsbourg et des Bourbons. Car ici les dynasties qui ont régné en Espagne (des Flandres, d'Autriche et de France) ont laissé des traces, composant une ville d'une densité architecturale saisissante.

Des quartiers pour tous les goûts

centre commercial de luxe El Jardino de Serrano

Côté organisation de la ville, les quartiers ont l'avantage d'être clairement définis. Vous cherchez des boutiques de luxe ? Direction Le Barrio de Salamanca. Vous êtes une fashionista ? Rendez-vous dans le quartier Chueca. Vous voulez humer le vieux Madrid ? Mettez le cap sur Austrias pour découvrir l’empreinte dynastique du Palais royal, la populaire Plaza Mayor et surtout les spécialités culinaires madrilènes de charcuteries et de fromages, et particulièrement, le Marché San Miguel, derrière la Plaza.

architecture madrilène d'immeubles de standing

En recherche d’histoire et de traces d'écrivain? C’est Las Letras qu’il vous faut.. Besoin d'air ? Le Casa de Campo, plus grand parc urbain d’Espagne, vous attend à deux pas du centre de Madrid, ou bien le parc du Retiro avec son Palais de Cristal. Vous avez envie de tapas ? Vous voilà à la Latina, l’un des quartiers les plus bouillonnants de la ville et qui vous donnera l'envie de ne plus jamais la quitter.

The Principal, intime et chaleureux

The Principal

Mais avant toute chose, poser ses valises dans un boutique-hôtel cosy et surtout central. C’est le cas du Principal. Idéalement situé sur Gran Via, l’artère principale du centre de Madrid, il déploie ses chambres contemporaines et apaisantes avec vue unique sur les toits de Madrid (au 5ème) et surtout son lobby et sa réception qui sont au 6ème. Ancien immeuble de 1917 reconverti en hôtel, cet établissement a gardé le charme de l’époque. Volée d’escaliers pour accéder au concierge, avec tableaux, tapisseries et petit salon, puis un ascenseur vous mène au 6ème. Notes sombres et rose poudré prédominent. D’un côté en arc de cercle ouvert sur une terrasse, un salon intime avec petits canapés, Chesterfield, bibliothèque pour vous relaxer et de l’autre, le restaurant où Ramon Freixa (chef 2 étoiles) a signé une carte de restaurant, succulente, créative et surtout à prix très abordables.

La terrasse couverte

La salle à manger se déploie en longueur, habillée de grandes baies et de banquettes vert bouteille. Ici intimité et esprit convivial sont les maîtres-mots du lieu.
De l’autre côté du salon-lobby, une terrasse couverte, esprit jardin, abrite des tables où prendre un verre, déguster des tapas à toute heure ou tout simplement profiter de la vue imprenable sur Madrid ! Le tout accompagné de notes jazzy qui confèrent au lieu une ambiance chaleureuse et cosy. Aux beaux jours, la terrasse au 7 ème est « the place to be ». Immense, avec une multitude de coins et recoins, elle s’anime dès le soir venu, avec un DJ, deux bars et une ambiance explosive !

Penser à la Movida !

Galerie design dans le quartier de Trica

Il n'y a pas que les dynasties des Habsbourg et des Bourbons qui ont façonné la ville… Impossible de découvrir Madrid sans songer à la Movida ! Excès, drogue, fêtes, sexe : c'est ainsi que l'Espagne a vécu l'après Franco, générant un vaste mouvement culturel créatif dans le pays et bien sûr sa capitale dans les années 80. Qui dit liberté d'expression, dit excès en tous genres et fin des tabous dans l'exubérance, la folie et l'envie de vivre. Et c'est toute la population et la scène artistique et culturelle qui ont été irriguées générant un hédonisme un peu fou mais ô combien salvateur !

Quelles visites à Madrid ?

La mairie

Passage obligé : Le "triangle d'or", le nom donné au Paseo del Prado qui accueille trois des musées les plus spectaculaires d'Europe. Il faut débuter évidemment par le Prado dont la grandiose collection de maîtres espagnols (Goya, Velásquez, El Greco…) reste un must absolu en la matière, même si les écoles italiennes (Fran Angelico, Botticelli ou Mantegna) et flamandes sont également bien représentées. Il faut enchaîner avec le Musée Thyssen-Bornemisza remontant le temps du pop Art au 14e siècle et le Musée de la Reina Sofia où sévit notamment l’incontournable « Guernica » de Picasso accompagné de Dalí, Miró et Juan Gris.

Le Prado
Le Musée de la Reina Sofia

Autres figures imposées : Le palais royal, inspiré par le Louvre et devenu d'ailleurs Musée où l'on court le mercredi matin, assister à la relève de la Garde Royale. Le Palais de Cristal du Retiro, modèle spectaculaire de l'architecture du fer et du verre construit par Ricardo Velázquez Bosco, sorte de gigantesque serre, est une structure cristalline majestueuse agrémentée d'un petit lac artificiel qui vaut clairement le détour. Après tant de découvertes culturelles, vous aurez bien mérité une petite flânerie au Parc du Buen Retiro, un vrai havre de paix et de fraîcheur au coeur même de la ville. Faites-en le tour en barque et savourez ou bien flânez en fin de journée au soleil couchant !

Parc du Buen Retiro et Palais de Cristal

Le soir, il faudra débusquer les petits bars à tapas, pour s’imprégner de l’ambiance si festive de Madrid, aller s’encanailler dans des boîtes aux faux airs de Movida ou écouter nostalgiquement du Flamenco ! Et vous pourrez dire « Madrid me mata » (Madrid me tue !)

Bar japonais
Décembre 2016
Par Katya PELLEGRINO
une église

Mon avis :
Une ville attractive, intéressante qui bouge sans cesse. Très bon plan pour partir un week-end ou même 3 jours, car il y a beaucoup à voir et à faire. Le shopping y est très intéressant aussi. Prendre le temps de flâner et de déambuler dans les rues, pour vivre l’ambiance de la rue, s’arrêter pour boire un verre, ne pas oublier de visiter le Prado et la Reine Sofia bien sûr. Aller prendre un apéritif sur la terrasse du Principal ou dîner à l’hôtel Only You, vous ne serez pas déçu. Un autre soir, l’Espagne oblige, déguster une paella chez Baraca et l’un des meilleurs cocktails de la ville chez Le Coq ou De Diejo. Promenez-vous en amoureux dans la ville, main dans la main, car c’est la meilleure façon de découvrir la ville et de vous laisser prendre par son ambiance. Dormez au Principal. Les chambres sont très agréables et le service est à l’avenant. Personnel souriant et serviable. Et surtout essayez de déjeuner ou dîner au restaurant du Principal, « Atico », signature d’un chef 2 étoiles. Les plats sont créatifs et très bien présentés, les cuissons justes comme le calamar. J’ai rarement mangé du calamar aussi tendre et aussi goûteux ! Même le carpaccio de tomates est savoureux. De surcroît les tarifs sont très abordables : de 10 à 20 € pour les entrées et de 14 à 30 € pour les plats. 20 % de remise en semaine au déjeuner.

Restaurant Atico
Turbot à l'Atico

The Principal
Calle Marqués de Valdeiglesias, 1, 28004 Madrid, Espagne
http://www.theprincipalmadridhotel.com/fr/

Restaurants et tapas :
Pour les tapas, il faut se rendre dans les marchés en fin de journée, pour comprendre l’ambiance particulière qui règne. A l’intérieur, les marchands proposent leurs produits à la vente à emporter ou à manger sur place, sur le pouce. C’est ce que fait la majeure partie des madrilens. Tapas : Mercado San Miguel (gourmet tapas market), Mercado San Antón, Platea (près de la Plaza de Colon et de calle Serrano) et Mercado de la Reina.

le Palais Royal

Restaurant de paella :
L’incontournable Baraca, un restaurant historique composé de plusieurs salles où il faut réserver. Ici les paellas sont le must et tout Madrid s’y presse.

Sacha : Le meilleur restaurant à Madrid, Calle Juan Hurtado de Mendoza 11, Maldonado 14 (Calle Maldonado 14).

Restaurant de viande dans le quartier du Palais Royal : EL Buey et El Bola

Flamenco : Café Chinitas

Boîtes de nuit : Gabana, Joy Eslava, Teatro Barcelo

Séjourner :

En dehors du Principal, vous avez aussi :

. le Palace Orso Très contemporain, lumineux et chaleureux. Grâce à son bois clair, ses canapés profonds et moelleux, ses immenses baies vitrées adoucies par des tentures pastel et son plafond bas qui apporte beaucoup d’intimité au lieu.

Palace Orso

. Only You Un boutique hôtel très bien placé, dans le quartier de la Chueca. Cour intérieure abritée par un toit de verre, patio de verdure, multitude de petits salons, l’un de thé, l’autre pour déjeuner ou dîner, le troisième un bar pour prendre un verre, avec une décoration italienne, recherchée et originale, des années 50 et 70.

Only You

A voir : La Latina, Plaza Mayor, Cibeles, Gran Via, Callao, Puerta del Sol, Madrid de los Austrias, Palacio Real, Templo Debod, Opera.
Allez au Centre de gastronomie & bars : La Platea

La Platea

Shopping: Chueca neighborhood, Serrano Street, Goya Street, Velazquez Street, Fuencarral Street.

boutique pieuse transformée en boutique de produits de mode dans le quartier Chueca

Egalement au premier centre commercial de luxe : El Jardino de Serrano

Tailleur sur-mesure dans le quartier de Chueca

Et allez achetez un gâteau dans la pâtisserie la plus ancienne : La Duquesita

La Duquesita