Evasion


Maurice : l'île enchantée !

Envie de lumière, de nature et de soleil à dix heures de vol de Paris sans lutter contre le décalage horaire et l'intégralité de ses méfaits sur votre humeur ? Mettez donc le cap sur l'Ile Maurice, le paradis pour les amoureux en quête de bien-être et d'intimité et les tribus prêtes à faire le plein d'activités. Ses atouts sont innombrables !

L'île de tous les paysages

Beachcomber Paradis Golf Club

L’île séduit par sa beauté mais également par sa diversité ! Presque entièrement cernée d’une splendide barrière de corail,
elle comprend également un vaste plateau central et des reliefs impressionnants. Ce plateau qui s’élève à près de 600 mètres d’altitude, est ponctué de rivières et de chutes d’eau enchanteresses. En bordure, se dressent trois chaînes de montagnes, témoignant de l’origine volcanique de l’île, et trois pics : le Piton de la Rivière Noire (828 m), le Pieter Both (823 m) et le Pouce (812 m). Les fous de nature préfèreront le cœur de l’île, avec ses forêts luxuriantes, où foisonnent fougères et orchidées sauvages, et où vivent de nombreuses espèces d'oiseaux rares. Côté végétation, l'île regorge de vacoas, de casuarinas, de banians géants, de flamboyant et du très décoratif anthurium ! Au sud, les randonneurs reconnaîtront le tambalacoque, avec son tronc argenté caractéristique. Ici, les journées s'étirent lascivement sous un soleil radieux de 5h30 à 19h, pour pouvoir faire le plein de chlorophylle avant d'aller se poser sur le plage ou se délasser dans le lagon...

Des sites remarquables

Le Morne Brabant vu du ciel

Outre le Morne Brabant classé au patrimoine mondial de l’Unesco, l'île possède des sites exceptionnels tant par leur magnificence que par leur histoire. Ils sont de fait incontournables et participeront à la magie d'un séjour réussi. Pour commencer, le Jardin de Pamplemousses est une expérience botanique formidable, dont l'image la plus célèbre est celle de ces nénuphars géants. Au pied de la montagne Ory, la maison Eureka est une ancienne bâtisse coloniale sertie dans de superbes jardins, où l'on savoure des spécialités à l'heure du déjeuner. Les terres de Chamarel sont une véritable curiosité du sud-ouest de l'île, sculptées par l'érosion, et offrant grâce à la présence de minerais dans le sol, des couleurs bleu, vert, rouge et jaune, flamboyant au soleil ! L'île au Phare, située dans la baie de Mahébourg, est aussi appelée l’île aux Fouquets. Le vieux phare qui trône en son centre date de plusieurs siècles. Il a vu se dérouler en autres la célèbre bataille navale de Vieux Grand Port, qui est la seule victoire navale Napoléonienne Française. Elle sépare d'un côté les eaux paisibles du lagon et de l'autre les vagues tumultueuses de l'océan indien. Un spectacle saisissant !

Des loisirs de plein air à foison !

LA VALLÉE DES COULEURS NATURE PARK
Équitation

Du fait de ce cadre de nature idyllique, l’île Maurice est un terrain de jeux fantastique pour pratiquer des activités sportives et de loisirs particulièrement diversifiées, comme la descente en rappel, le vélo, les randonnées à pied ou à cheval, l’escalade, le quad, le golf, les safaris photo, le canyoning ou encore le bivouac sauvage. De belles balades s'offrent aux contemplatifs... Le parc de la Rivière Noire, au sud-ouest, a en effet balisé des sentiers qui descendent du haut plateau de la Plaine Champagne vers les gorges profondes de la Rivière Noire ou les forêts indigènes de Macchabée et de Bel Ombre. Les sommets de l’île, dont le Piton de la Rivière Noire, sont accessibles depuis le parc. Un peu plus au nord, les Chutes de Tamarin permettent de combiner marche à pied et baignade au pied de l’une des sept chutes d’eau de l’île. À proximité de Port-Louis, l’ascension du Pouce est idéale pour les débutants. À l’est enfin, de merveilleux domaines offrent aussi une approche culturelle et didactique de cet environnement mauricien unique !

Des plages paradisiaques

PLANCHE À VOILE, KITESURF
Loisirs nautiques

Avec ses 330 km de côtes, le littoral mauricien propose un cadre fantastique ! Il abrite quelque 600 espèces de poissons multicolores. Nager avec les dauphins dans la baie de Tamarin ou au Morne Brabant est un must. Le lagon est le paradis des sports nautiques. Kayak, planche à voile, kite surf, plongée, pêche au gros, croisière à la voile, excursion et marche sous-marine font le bonheur des petits comme les grands. Quant au farniente, il se pratique sur les plages de sable blanc, dans des criques confidentielles et sur les îles. Car Maurice compte aussi de nombreuses petites îles qu’il est possible de découvrir le temps d’une journée en catamaran, en bateau à voile ou en pirogue traditionnelle : Le Coin de Mire, l’île Plate, l’îlot Gabriel, l’îlot Bernache, l’île d’Ambre, l’île aux Bénitiers, l’île aux Cerfs et l’île de l’Est.

Une cuisine métissée savoureuse !


La cuisine mauricienne est un mélange de cuisine indienne, créole et chinoise. La première propose du cari à la sauce safranée jaune, des samoussas à la viande ou aux légumes, des dholl puri, des gâteaux piment du vindaye de poisson ou d’ourites. La seconde, du rougaille de viande ou de poisson et des salades de cœur de palmiste frais. La troisième, du mine frit, des beignets de crevettes et du chop suey. Toutes cuisinent bien entendu le poisson. Le marlin fumé, la langouste, le crabe et l’écrevisse géante sont très prisés à l’île Maurice ! Dans l'assiette s'invitent aussi des légumes et fruits inconnus sous d'autres latitudes, tels que le chouchou ou cristophine, le lalo en forme de poivron, les longanes proches du litchi et les corossols.

Maurice et son histoire

Aapravasi Ghat © par Girish Poonyth

L'Aapravasi Ghat est un site de 1640 m2, situé dans le district de Port Louis. Il est le témoin de la diaspora des travailleurs dits "engagés". En 1834, le gouvernement britannique choisit en effet l’Île Maurice pour utiliser des travailleurs libres plutôt que des esclaves. Entre 1834 et 1920, presque un 1,5 million de ces travailleurs sous contrat arriva d’Inde, à l’Aapravasi Ghat, pour s'affairer dans les plantations sucrières de l'île ou pour transiter jusqu'à l’île de la Réunion, en Australie, en Afrique australe et orientale ou encore dans les Caraïbes. Les bâtiments de l’Aapravasi Ghat atteste de ce qui allait devenir un système économique mondial et de l’une des plus grandes vagues migratrices de l’histoire.

MyMauritius : pour préparer son voyage à Maurice


MyMauritius a pris la forme d’une application mobile destinée à référencer l’essentiel des services et produits autour d’une plateforme digitale commune. Très intuitive, elle offre pléthore de renseignements et d’informations sur la destination avec des rubriques telles que : "Première visite à Maurice", "Notre culture et héritage", "Activités", "Hébergements", "À voir et faire", etc. et même une carte interactive. L’application conçue et développée par l’Office du Tourisme de l’île Maurice, en collaboration avec Hospitality Plus Ltd est disponible gratuitement sur Google Play (http://bit.ly/2cdx31z) et Apple Store (http://apple.co/2cAQrYt). Elle est compatible avec tous les smartphones et tablettes.

Avril 2019
Par Luxe Magazine