Choisissez votre langue / Select your language

FrançaisEnglish

Or visit www.luxe-magazine.cn

www.luxe-magazine.cn

Combles du Luxe


Le Cercle MBC, bien plus qu'un club d'affaires

En proposant plus d'une centaine d'événements à ses membres chaque année, le Cercle MBC compte parmi les clubs d'affaires les plus actifs de la capitale. Créé en 1968 sous le nom de Maxim's Business Club, ce Cercle désormais établi au Fouquet's organise régulièrement des rencontres autour de personnalités de tous horizons, de Nino Cerruti à Hélène Carrère d'Encausse.
Soir e France Br sil au Fouquet s en pr sence de Christina Reali et de l ambassadeur du Br sil
Les membres du Cercle MBC re oivent le G n ral Henri Bent geat Chef d Etat Major des Arm es
Les membres du Cercle MBC se retrouvent r guli rement au Fouquet s
Golf ou polo les activit s sportives nourrissent aussi l agenda des membres du Cercle MBC
Rencontres culturelles
Le Comit Ex cutif

 


Des débats sur des thèmes variés

Ce jour-là, les membres du Cercle MBC reçoivent le Général Henri Bentégeat, Chef d'Etat-Major des Armées, dans les salons feutrés du 1er étage du Fouquet's sur les Champs-Élysées. Les premières questions de ce déjeuner-débat s'intéressent à la présence militaire française dans le monde. Toujours avec courtoisie et humour à l'égard de leur hôte prestigieux, les membres du Cercle MBC abordent ensuite des thèmes plus sensibles, tels que la menace nucléaire iranienne ou la mauvaise gestion médiatique du désamiantage de l'ancien porte-avions Clémenceau. Enfin, concernant l'engagement des Etats-Unis en Irak, le Général Bentégeat rappellera que sa fonction lui impose légitimement un devoir de réserve sur ce thème. À l'occasion des dix ans du passage à l'armée de métier, le Général Bentégeat ne cache pas à son auditoire qu'une réduction des crédits militaires en France aurait des conséquences désastreuses sur les positions géostratégiques de notre pays. Il précise aussi que "le budget de la France s'élève à 33 milliards d'euros, bien loin des 45 milliards d'euros que la Grande-Bretagne consacre à sa défense". Autant de thèmes abordés destinés à enrichir les discussions des membres du Cercle MBC, avant un prochain rendez-vous, conformément à la volonté de ses membres fondateurs.


Un lieu d'échange d'idées

En 1968, André-Pierre Tarbès, Paul Dupuy, Patrick Guerrand-Hermès et Jean Poniatowski ont créé le "Maxim's Business Club" sous la forme d'une association Loi 1901, afin de réunir au restaurant éponyme des membres actifs occupant des postes de responsabilité. Leur volonté était de leur permettre d'échanger leurs idées et leurs points de vue autour de rencontres avec des personnalités de premier plan, françaises et étrangères, du monde politique, économique, culturel et sportif. Aujourd'hui, ce club des Champs-Elysées compte 900 membres, dont 150 constituent le MBC suisse, et demeure l'un des clubs les plus actifs de la capitale avec l'organisation d'une centaine d'événements exclusifs par an. Ces rendez-vous se répartissent entre des petits-déjeuners économiques, des déjeuners-débats en présence d'invités politiques ou économiques, et des causeries du soir à caractère littéraire ou culturel. C'est ainsi que de nombreuses personnalités se sont rendu au Fouquet's à l'invitation du Cercle MBC comme Valéry Giscard d'Estaing, Jean Montaldo, Hélène Carrère d'Encausse, Nicolas Sarkozy, Louis Schweitzer, Dominique Baudis, Ernest-Antoine Seillière, Nicole Fontaine, David de Rothschild, Dominique Baudis, Nicolas de Tavernost, Alain Juppé, Jean-Pierre Chevènement, Philippe Camus, Jean-François Copé, Nicolas Beytout, Nicolas Baverez...


Des rendez-vous privilégiés

À cela s'ajoutent, d'autres temps forts comme les voyages et les visites personnalisées de sites industriels, militaires ou administratifs exceptionnels tels que Maranello, berceau de Ferrari, le Futuroscope, le porte-avions Foch, la Base de Royan, ou encore tout récemment le Centre de commandement de la Force Aérienne Stratégique de Taverny, communément appelée "le bouton rouge". "C'est l'une des grandes qualités du Cercle MBC, tous les événements qui y sont organisés sont des rendez-vous privilégiés", explique Harold Parisot, à l'origine de la visite de cette base militaire souterraine très fermée, mais aussi de soirées d'entraînement au Club de tir de la Police. "Grâce à son carnet d'adresses, chaque membre s'investit personnellement pour apporter son concours à la tenue de rendez-vous à caractère exclusif. C'est vraiment une démarche très constructive et très enrichissante", ajoute Harold Parisot, soulignant la particularité d'un club dont les membres sont les premiers acteurs.


Des rencontres enrichissantes

"L'objet de toutes ces rencontres est avant tout de se retrouver entre amis dans un esprit convivial, afin d'échanger des idées économiques, politiques, ou autres" explique le Comte Ivan de Limur, vice-président du Cercle MBC. "Conformément à sa vocation d'origine, le Cercle MBC rassemble des décideurs économiques, mais également des personnes occupant des postes importants dans d'autres secteurs. Dans tous les cas, ce sont avant tout des amis, toujours désireux de s'enrichir culturellement ou de partager la découverte de lieux insolites", ajoute-t-il. "C'est pourquoi, les voyages que nous organisons sont aussi très personnalisés, souvent à thème (peinture, histoire...), afin de permettre aux membres de visiter de nombreux pays (Inde, Chine, Jordanie, Tunisie, Liban, Russie, ...) et de rencontrer des personnalités locales du monde politique, des Ambassades, ou de la vie économique. Il s'agit toujours de se retrouver avec plaisir pour discuter de sujets de fond ou d'actualité, mais nous n'entretenons pas le moindre prosélytisme", souligne le Comte de Limur.


Un cercle d'amis

"C'est vrai que le Cercle MBC est un cercle d'amis avant d'être un cercle d'affaires, et c'est ce qui en fait toute la qualité", explique Louis-Serge Real del Sarte, membre du conseil d'administration du Cercle MBC. Récemment suivi par une équipe de télévision de M6 qui réalisait un reportage sur l'influence des cercles et des réseaux en France, Louis-Serge Real del Sarte met néanmoins en garde le néophyte face à certains clichés concernant les clubs d'affaires. "Ce reportage m'a présenté comme un homme d'affaires habile qui gagne sa vie en fréquentant les clubs économiques. C'est légèrement simpliste... J'ai créé mon entreprise et je dors quatre heures par nuit pour la développer, c'est l'une des recettes cachées de mon succès. J'ajoute que le relationnel, sans un travail de fond soigné et conséquent, décuple difficilement les efforts fournis", précise-t-il. "Il aurait été aussi intéressant d'entendre les nombreuses femmes d'affaires rencontrées au cours du reportage, mais dont les propos n'ont pas été retenues dans le montage final", regrette Louis-Serge Real del Sarte. Tout en maintenant l'esprit d'amitié qui règne entre ses membres, le Cercle MBC prépare l'avenir depuis quelques années déjà. Le club des Champs-Élysées s'est ouvert aux femmes depuis 1998 et attire actuellement de jeunes membres, ce qui permet au Cercle MBC de conjuguer exclusivité et ouverture à sa manière.

Mai 2006
Par Sébastien BINET-DECAMPS

Cercle MBC
122, avenue des Champs Elysées
75008 Paris 
T°: +33 1 42 65 34 41
Fax : +33 1 40 07 00 46

Cercle MBC Genève
9 rue Calvin
1204 Genève Suisse 
T°: 00 41 22 311 15 88
Fax : 00 41 22 310 50 02

email : mbc@mbc-club.org

http://mbc-club.org/web/