Choisissez votre langue / Select your language

FrançaisEnglish中文

Pierre CORNETTE de SAINT-CYR

Pierre Cornette de Saint Cyr est né au Maroc. Après des études d'ingénieur, il s'inscrit en maîtrise de droit afin de devenir avocat. A cette époque, il collectionne les dessins anciens, et décide bientôt de vivre sa passion, et devient commissaire-priseur. Les grands musées américains constituant à l'époque leurs grands cabinets de dessins anciens, il revend une partie de sa collection afin de se consacrer à la collection de photographies de Man Ray et de Brassaï entre autres et lance les ventes du mois de la photographie.
Aujourd'hui vice-président du Palais de Tokyo à Paris, son but avoué est de participer à la reconnaissance de l'art contemporain en France, qu'il soit pictural, photographique, numérique où encore multimédia.
En couverture V nus bleue Yves Klein ADAGP Paris 2004 Christie s images Corbis
C'est en 1973 qu'il ouvre son étude.
La maison de ventes Cornette de Saint Cyr qu'il mène aux côtés de ses deux fils Bertrand et Arnaud, a acquis une place prépondérante sur le marché des tableaux modernes et contemporains.
Novatrice par l'organisation de ventes de design, de photographie ou d'objets publicitaires, l'étude garde néanmoins une part importante de son activité dans le domaine du mobilier et des tableaux anciens.

Depuis de nombreuses années, il anime gracieusement une multitude de ventes de charité au profit de causes humanitaires.

Mais au-delà de cette notice biographique, il vaut bien mieux lire le récit autobiographique publié aux éditions Michel Lafon en 2004 et intitulé, tel une devise, L'Art c'est la Vie!.

Il est aussi le personnage d'un roman... La Collectionneuse de Danielle Pampuzac.



L'Art c'est la vie! Souvenirs d'un commissaire priseur

Le plus jubilatoire des commissaires-priseurs français vous fait entrer ici dans le domaine de l'art comme il mène ses ventes aux enchères : avec une passion communicative















La Collectionneuse de Danielle Pampuzac

"Et si on parlait d'amour ? " Lance Danielle Pampuzac qui n'a peur de rien et surtout pas de prendre comme personnage un être de chair, très réel et très vivant, qui n'a pas peur de grand chose non plus, Pierre Cornette de Saint Cyr...

Amour de la vie, amour de l'art, art de l'amour...
Pour en parler, le personnage réel, qu'est le commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint Cyr, entre dans l'univers virtuel de La Collectionneuse.
Il y rencontre une mystérieuse femme rousse pour laquelle il aurait vendu une toile de Fontana à Drouot. Et en fait une sorte de femme idéale qu'il souhaiterait, dit-il, rencontrer dans sa vie.
Ensemble, ils embarquent pour un voyage imaginaire aux pays de l'art contemporain, de ses artistes, de ses marchés, de ses rêves. Jusqu'au jour où la Collectionneuse disparaît.
Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Quel est son secret ? Vers quel amour absolu a-t-elle fait "le saut dans le vide" ? Et pourquoi disparaît-elle le jour où, juste un an après avoir vendu son Fontana, elle acquiert, dans une vente aux enchères, l'empreinte d'un corps de femme d'Yves Klein qu'elle ne viendra pas chercher.
A moins que...
Comme aux pays de l'art, tout est possible dans ce livre où la fiction rejoint la réalité. Où "la vie est un roman"...
Où le roman engendre la vie.
Juin 2004
Par Pierre CORNETTE de SAINT-CYR