Voyages & Croisières


Barcelone, une ville libre  !

"Barcelone pourrait n’être qu’un paradis sur mer, un îlot de pas légers et de sandales, et ce serait déjà beaucoup. Mais elle est bien plus : une ville frondeuse, séditieuse, charriant les oiseaux sauvages, les excentriques, les rêveurs, elle est un mode de vie, une manière de marcher. Barcelone est un appel à la liberté" (Pierre Ducrozet). Comment mieux dire toute la richesse et la diversité de cette ville mythique qui conjugue, à travers d’apparentes contradictions, tradition et modernité, culture et sens de la fête, le tout sous un climat béni des dieux. C’est la bonne saison pour une escapade barcelonaise, en amoureux ou entre amis. Visite avec Katya Pellegrino.

Emblématique et touristique : Las Ramblas

La cathédrale


Même si c’est le quartier le plus touristique de la ville, impossible de ne pas déambuler sur cette longue avenue piétonne qui la traverse en son cœur et aligne sur 1,2 km terrasses de cafés, kiosques à fleurs, marchands ambulants, boutiques à touristes, artistes de rue… L’avenue relie la place de Catalogne, au centre de la ville, à la colonne de Christophe Colomb, sur sa façade maritime. Divisée en cinq « ramblas », il faut prendre le temps d’y découvrir ses richesses, au nombre desquelles le Palais Güell, réalisé par le génial Antonio Gaudi pour le mécène Eusebi Güell, le Grand Théatre del Liceu, grand Opéra de Barcelone qui cache derrière une sage façade une époustouflante architecture intérieure, sans omettre le Palais de la Virreina, ravissante bâtisse baroque érigée en l’honneur de l’ancienne vice-reine du Pérou. Non loin de là, l’immense marché couvert de la Boqueria - qui existe depuis le Moyen-Age – propose sous son aérienne structure Art Nouveau, un étourdissant et multicolore tour du monde des saveurs.


Historiques et authentiques : Barrio Gótico et Barceloneta

Musée Picasso


Quittant las Ramblas, laissons nos pas nous porter dans ces petites ruelles tortueuses, et cédons au charme de ce quartier authentique qui fut jadis grec, puis romain. Savez-vous qu’ici Picasso débuta sa carrière, et que Joan Miró y passa sa jeunesse ? Le quartier du Born abrite d’ailleurs le musée Picasso, référence pour qui veut comprendre l’œuvre du maître. Barcelone c’est aussi l’appel du large : le quartier de la Barceloneta n’est pas loin, avec son front de mer, ses restaurants de fruits de mer et sa magnifique plage qui mérite une baignade rafraîchissante. Depuis l’imposant port de Barcelone, toujours très animé, un téléphérique s’élance jusqu’au mirador de Miramar, sur la colline de Montjuic. Vue assurée sur le port à 170 mètres de hauteur ! A deux pas, on découvre les œuvres de Joan Miró à la fondation du même nom, présentées dans un cadre lumineux et serein propice à la contemplation.

Musée Picasso

Gran Hotel Calderon affiche son esprit contemporain



Pour y passer un week-end en amoureux, cet hôtel est bien situé à un jet de pierre de Passeig de Gràcia, l’artère chic et commerçante et dans le prolongement de la Rambla. Il arbore un look résolument moderne dans un building cubique étonnant, façon années 70. Ici la transparence est de mise avec ses grandes baies vitrées permettant de plonger le regard dans son lobby. Deux grandes balancelles et un canapé en velours rouge vif invitent à franchir le pas et à paresser. Un grand panneau digital face à la réception, façon proue de bateau, vous transporte sous d’autres cieux, projetant paysages éblouissants, mer transparente et nature verdoyante.


Le Rooftop un must !



Le must de l‘hôtel que nous découvrons sitôt arrivés, reste incontestablement son rooftop, offrant une vue à 360° sur les toits de la ville au 11ème étage. On aime sa piscine et ses transats qui permettent de se relaxer dans la journée ou de prendre une respiration avant de plonger dans la ville. Des canapés invitent également à prendre un drink le soir en apéritif et profiter de cette vue plongeante et inédite. Ce que nous faisons avec grand plaisir. Le coucher du soleil un verre à la main, une musique lounge et en bonne compagnie est assez exceptionnel, je dois dire. Là on refait le monde et on s’évade ! Quel plaisir.



Le regard capte aussi bien la Sagrada Familia, que la cathédrale Sainte Eulalie ou l’Eglise Santa Maria del Pi du Vème siècle et au loin le va-et-vient de ses bateaux de croisière au port. La grande bleue s’offre alors à vos yeux sous les rayons bienveillants du soleil couchant et l’air si doux ici caresse votre visage.

Des chambres au look épuré

Cathédrale Ste Eulalie


Le soir, après avoir fait la fête à Barcelone et découvert quelques bars où danser, nous rejoignons avec bonheur notre chambre pour une nuit câline et douce à deux. Elle déroule un décor très virginal, propice à l’apaisement. Le blanc prédomine, ponctué de quelques touches gris souris pour les rideaux et le canapé, ainsi que d’éléments rouge, jetés de-ci de-là, qui attirent le regard, ajoutant une note ludique et coquine à l’ensemble. Au petit matin, le spectacle est grandiose, Barcelone est à nos pieds et le soleil nous taquine doucement pour nous inciter à nous lever. Vite un regard, sur le plan, quelques idées pour humer la ville et nous descendons prendre notre petit-déjeuner dans la salle dédiée au rez-de-chaussée. Celle-ci en longueur, offre une modernité accrue avec ses tables en bois, ses banquettes en simili cuir beige et ses suspensions en forme de boules argentées. Après avoir fait le plein de vitamines avec des fruits et légumes fraîchement pressés, nous voici prêts à arpenter et à traquer les trésors de la ville et c’est Gaudi, qui nous attire.

Gaudim

Gaudí, architecte de Barcelone

Représentant du modernisme catalan, il a marqué toute la ville de son empreinte : levez le nez sur certaines façades de Passeig de Gràcia dans le quartier de l’Eixample, comme les Casa Batllo et Milà, allez vous balader aussi dans le flamboyant Park Güell, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, où l’architecte s’est attaché à intégrer ses œuvres dans la nature environnante - colonnes de pierre évoquant des troncs d’arbres, des stalactites ou des grottes naturelles. Mais aussi la Sagrada Familia, l’un des symboles de la ville, à laquelle Gaudí consacra 43 années de sa vie jusqu’à sa mort en 1926, et toujours en chantier à ce jour. Impressionnante, grandiose, moderniste, osmose entre le minéral et le végétal, le monument parfois controversé reste incontournable. Je dois dire qu’il nous éblouit encore et toujours, par son architecture extravagante et insolite.
Mai 2018
Par Katya PELLEGRINO

Mon avis :



Barcelone est toujours une destination facile, attractive. On ne s’y ennuie jamais. Elle propose de multiples activités, musées, et surtout cerise sur le gâteau, au printemps dès que le soleil est chaud, la plage Barceloneta est irrésistible.
N’hésitez pas à visiter ou à re visiter le musée Picasso dans le quartier du Born, ouvert le 9 mars 1963, avec plus de 4 300 œuvres et le parcours de sa vie. Le lieu est assez exceptionnel et se trouve dans la vieille ville.
Allez bien entendu saluer la Sagrada Familia, un chef-d’œuvre de Gaudi, non achevé à ce jour. Baladez-vous Passeig de Gràcia, jetez un œil sur les Casa Batllo et Milà, architectures uniques encore de Gaudi, Rambla Cataluny et les Ramblas de 1 km de long, le Parc Güell, toujours une des œuvres de Gaudi, et perdez-vous dans la vieille ville au Barri Gotic. Déambulez dans ses ruelles, avec ses artisans, visitez la cathédrale Sainte Eulalie, allez humer le port et déguster une bonne paella ou manger des tapas, plats typiques d’ici.
Le Gran Hotel Calderon est très bien situé, presque à l’angle de Passeig de Gràcia et de la Rambla.
Confortable et contemporain, il est très central. Je vous conseille d’aller y prendre un verre le soir sur son rooftop avec cette vue magique.



NH Collection Gran Hotel Calderón
Rambla Catalunya 26
T° : 933 010 000

Adresse de bonne paella : Gaudim

Gaudim


Lieu sympathique, où la paella est un must. Le riz est cuit comme il faut, juteux et croquant on aurait juste aimé un peu plus de riz, pour les gourmands.
Pour les amateurs de chocolat, il faut prendre le chocolat coulant, excellent
Prix : à partir de 22,95 € la paella
Gaudim
Garrer Aragon 231
T° : 93 532 3080

Tapas :
Vous en avez partout.
Dans le quartier du musée Picasso :
El Xampanyet

A côté de l’hôtel :
Ciutat Comtal
Angle Passeig de Gràcia et Rambla
L’avantage, vous pouvez déjeuner dehors sur le terre-plein séparant les deux voies pour voitures.

Vinitus
Lieu branché et très vivant, très bondé mais excellent
Carrer Conseil de Cent presque à l’angle de la Rambla

Pour acheter les espadrilles faites à Barcelone, allez dans la boutique qui les fabrique encore dans le vieux quartier :
2 Espadrillas from Barcelona
Carrer del Bisbe n° 2 bis
T° : 659 004 612