A La Une


Les 4 nectars du mois

Blanc ou rouge, Saint-Estèphe ou Saint-Emilion, à déguster maintenant ou à laisser se bonifier à la cave... découvrez les 4 vins qui ont convaincu la rédaction !

Château Capbern 2013



Amateurs de Saint-Estèphe racés et élégants, investissez sans ciller dans ce Château Capbern 2013, parfaite incarnation du classicisme des bordeaux, qu'il exprime par un bel équilibre. Joli bouquet tout d'abord, avec cette alliance réussie de fruits rouges et de grillé. Place ensuite à une bonne ampleur sur des tanins soyeux, impeccables sur des viandes blanches ou rouges. Une réussite.

Prix : environ 15 €

La Parde Haut-Bailly 2011



La Parde Haut-Bailly, qui compte parmi les tout premiers des seconds vins, fête ses 50 ans cette année. L'occasion de s'offrir le millésime 2011 qui cache, derrière sa robe éclatante et profonde, un nez d'une belle pureté aromatique et des tanins soyeux. Prêt à déguster dès maintenant (même si 15-20 ans de vieillissement ne lui feraient pas de mal), il s'offre avec joie la compagnie de ravioles de champignons, d'un poisson au beurre rouge ou d'une volaille aux truffes.

Prix : environ 30 €

Filia de Grand Mayne 2012



Toujours dans la famille des seconds vins, mention spéciale pour le Filia de Grand Mayne 2012, petit frère du Château Grand Mayne, Grand Cru Classé de Saint-Emilion. A la clé, un vin parfumé, rond, complexe et élégant avec toutes les caractéristiques de son glorieux ainé. Moins profond mais plus immédiatement séduisant, le vin présente une bouche bien dosée qui ressemble fort au grand vin par ses doux arômes de fruits rouges mêlés de notes fumées, tabac et de graphite. Idéal aujourd'hui et dans les 5-7 prochaines années.

Prix : environ 18 €

Merveille de Rocamadour 2015



Détour par Rocamadour pour découvrir ce Merveille de Rocamadour 2015 à la robe de couleur jaune pâle aux reflets dorés. Derrière le nez dominé par des notes florales, églantiers, fleurs blanches, on découvre une bouche toute en rondeur avec une pointe de minéralité et une tension apportée par le Chardonnay. La bouche longue s’achève sur des notes de fruits à chair comme la pêche, l’abricot ainsi que des notes briochées qui devraient faire des merveilles sur des poissons, des crustacés, des viandes blanches et des fromages.

Prix : environ 25 €
Mars 2017
A consommer avec modération. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
chateau-haut-bailly.com
grand-mayne.com
chateau-lagrezette.com