A La Une


Shook! : De Kuala Lumpur à Shanghaï

Attention le Shook! de Kuala Lumpur a débarqué à Shanghai, au cœur même du Swatch Art Peace Hotel. Cuisine fusion théâtrale, gastronomie aux confluents du Japon, de la Chine, de l'Italie et du reste du monde, cuisine ouverte... Tous les ingrédients qui ont fait le succès malaisien sont au rendez-vous. Dégustation.
Shook vue rue
Au cœur de l'empire Swatch

Tous les amateurs d'horlogerie en ont forcément fait un jour ou l'autre leur QG. Le "Swatch Art Peace Hotel" est un peu au garde-temps, ce que Disney est au divertissement : un temple. On s'y rend pour le plaisir de déambuler dans l'un des plus beaux emplacements du Bund, à l’angle de Nanjing Road, on y reste pour la joie horlogère de savourer les créations des quatre grandes marques de Swatch Group, entendez Breguet, Omega, Blancpain et une boutique forcément futuriste Swatch et on y revient désormais car le meilleur de la gastronomie y a élu domicile. C'est de fait Nick Hayek himself, le génial héritier et président de l'empire Swatch qui en a eu l'heureuse initiative : décliner dans cette antre de l'horlogerie le fameux Shook!Kuala Lumpur et prolonger ce faisant l'atmosphère créative et artistique de ce lieu auto-proclamé hors du commun.

Entre Asie et Occident

On prend les mêmes et on recommence. La cuisine fusion théâtrale qui a fait le succès de la version Kuala Lumpur est donc ici exécutée par quatre chefs spécialisés dans une gastronomie différente (japonaise, chinoise, italienne et internationale) avec, à la tête, le Chef Kevin Cape qui officiait déjà en Malaisie. Même le concept de "show kitchen" a été réintégré, histoire de faire le show culinaire devant les hôtes. Côté carte, on retrouve évidemment les must-eat du Shook! : The snow white dancing prawns, des crevettes accompagnées d’une pincée de noix et de miel ou bien encore par le confit of slow cooked salmon and Cajun style seabass, un étonnant saumon confit façon cajun. Le tout complété par une cave à vins d'excellente facture convoquant un large choix de champagnes et les indispensables Château Cheval Blanc et Château d’Yquem. Pour clôturer la soirée en beauté, on n'oublie pas de s'octroyer un dernier verre sur la terrasse avec vue panoramique sur les gratte-ciels futuristes de Pudong. 

En deux mots, la bonne adresse du moment.
Octobre 2012
Par Katya PELLEGRINO