Bien-Être & Santé


Billet d'humeur N° 10 du Dr JF Bézot biologiste : "The fat is in your life"

« The fat is in the fire » Proverbs , John Heywood ( 1497-1580 )
( pouvant être traduit par « ça devient excitant ! « )

L'importance des acides gras


L’alimentation apporte une importante partie des acides gras ; ils sont aussi synthétisés à partir des glucides et du squelette carboné des acides aminés.
Les acides gras peuvent être classés en 3 grandes familles saturés, mono-insaturés ( w7 et w9) et polyinsaturés ( w6 et w3) .
Les Trans sont des poisons métaboliques au notable pouvoir athérogène.
Il vous faudra ainsi éliminer les produits dont les étiquettes révélent la présence d’huiles ou de graisses hydrogénées.
Les acides gras w3 et w6 sont des nutriments essentiels apportés par l’alimentation et que l’ homme ne peut synthétiser pour la plupart.

L’homme est omnivore.Des deux mondes, animal et végétal, il doit consommer !


Un peu de tout , en alternance et de façon variée...l’ hygiéne alimentaire de My Cure©.
Les acides gras polyinsaturés sont des sources d’énergie facilement stockables ( Souvenons nous de l’allégorie du petit colibri, en faut-il des battements d’ailes pour sauver l’ Amazonie en feu ? ) , d’importants composants des membranes cellulaires assurant leur fluidité vitale et non une rigidité cadavérique, et les précurseurs des eicosanoïdes ( prostaglandines, thromboxanes, leucotriénes) anti- inflammatoires ou pro-inflammatoires.
L’inflammation est le lit de la maladie.
« La santé c’est la vie dans le silence des organes » dixit le Dr René Leriche, chirurgien, (1936).
Il est reconnu que les w3 ( ALA , EPA et DHA « l’airbag du cerveau ») sont bénéfiques pour la santé ...mais...lorsqu’ils ne sont pas en excès dans l’organisme.
Les oméga 3 étant des lipides facilement oxydables ; coupler le bilan du statut des acides gras avec celui du stress oxydatif est une évidence en médecine AntiAge ( Médecine P4©, marque internationale de la médecine de la longévité).
Attention à ne pas amplifier un stress oxydatif existant par un apport inapproprié.
L’ évaluation ne peut se faire que sur la base de bilans biologiques spécialisés*
Une alimentation riche en Acides Gras essentiels w6 et faible en Acides Gras essentiels w3 prédispose à une inflammation déséquilibrée qui mène à un vieillissement prématuré .
Dans les w6, l’ acide arachidonique (AA) est vasoconstricteur, pro agrégant , pro inflammatoire.
L’athérosclérose commence par une inflammation.

Le mode alimentaire en ce début du troisième millénaire est totalement déséquilibré.

BIOPREDIX_EXEMPLE_OLIGOS - © Jean Francois BEZOT

L’objectif principal en alimentation humaine est d’augmenter les acides gras polyinsaturés w3 suivi par la détermination de l’excellent outil prévisionnel, l’index w3, ainsi que les acides gras monoinsaturés, principalement w9 ( acide oléique de l’huile d’olive au goût fantastique et aux qualités propres cardioprotectrices) sans oublier les w7 ( acide palmitoléique de l’avocat fruit, bénéfique à la fonction digestive pancréatique), de diminuer sans rigueur excessive les acides gras saturés ( l’ acide myristique est nécessaire à l’acylation des protéines hydrosolubles permettant leur transfert trans membrane lipidique), de réduire les acides gras w6 néanmoins indispensables de manière à rééquilibrer les rapports w3/w6 et AA/EPA , indispensables à définir analytiquement .Ce qui est mesurable, est maitrisable.
Un bilan sanguin des acides gras*1 est préconisé pour le bon fonctionnement du système cardiovasculaire , pour la santé des articulations, pour l’équilibre émotionnel, pour la santé et la beauté de la peau, pour les fonctions cognitives, pour une bonne vision et pour préparer et accompagner la gestation.
Pour les viandes et les produits laitiers , il faut manger mieux ( en sélectionnant les produits des élevages utilisant des graines de lin par exemple( filière bleu-blanc-cœur) et non pas en manger plus.
En revanche, il convient d’absorber beaucoup plus d’huile de colza et de petits poissons gras sauvages ( harengs, maquereaux , sardines, anchois,...) ou des poissons gras correctement nourris en élevage ; souvenons nous que seule la carpe est herbivore !
A ce sujet n’oublions pas que les Etats Unis sont des pécheurs de poissons alors que les européens sont des éleveurs.
Attention , une nouvelle fois, au conflit d’intérêt dans les diktats de certaines publications.

Synthétisés à la demande par l’organisme , les doses journaliéres conseillées à ne pas dépasser par l’ARS ( le Ministère de la santé) c’ est un peu plus de deux cuillères à soupe d’huile de colza sous forme d’ALA . C’est à partir de cet ALA que l’organisme sait fabriquer EPA et DHA dont il a besoin.
Le risque hémorragique à haute dose existe ( le coup de pagaie malencontreux à l’esquimeau à l’apport alimentaire trop riche en poissons gras et viande d’ours polaire riches en w3).

Au sujet donc de la supplémentation des questions se posent.

BIOPREDIX_EXEMPLE_STRESS_OXYDATIF - © Jean Francois BEZOT

Quitte à parler d’homéostasie ( « L’intelligence d’un système pour survivre en détectant ses anomalies et en les corrigeant ») autant balancer.
1) Poissons gras des mers froides : Quels poissons ? Quelles mers ? Le risque mer...curiel existe .
La femme norvégienne enceinte consomme t’elle le saumon de la Baltique mer polluée, cimetière des sous marins ?
Pour tout DHA supérieur à +1.5 écart type la recherche de métaux lourds (Biopredix.com) est une prescription obligatoire d’où l’intérêt de travailler avec un laboratoire ayant des bonnes normes *1
2) Etat d’oxydation des w3 proposés à la vente ? un vide sidéral. Seul le krill est dispensé à +4 degrés Celsius.
Quid des périodes de canicule pour dispenser ces compléments alimentaires ?
3) En 2015, une étude néozélandaise portant sur 32 produits de 32 pays constata que moins de 10 p.cent de ces produits contenait la quantité d’w3 annoncée et que la plupart d’entre eux en contenait bien moins.
Cette étude concordait avec d’autres études menées aux Etats Unis, en Grande Bretagne , au Canada et en Afrique du Sud .
Un ange passe...

Un bon conseil « Santé Bien Être » : Mettre de l’huile de colza Bio pressée à froid ( 1 part) dans votre vinaigrette avec l’huile d’olive vierge ou extra-vierge de première pression à froid (3 parts).
Notons que l’ on peut mélanger l’huile de colza à l’huile de noix pour satisfaire nos gourmets.
Et gardons en mémoire cette citation de Montesquieu « C’est une ennuyeuse maladie qu’une santé conservée par un trop grand régime ».
Gardons nous du sucre ...les graisses constituent la « poésie » des aliments participant à leurs saveurs .

Manger du bon gras ne doit pas nuire !
Jean Francois BEZOT - © Jean Francois BEZOT
Janvier 2023
*1(AGER de Biopredix)
(* biopredix.com).