Evasion


Les Iles Vierges Britanniques, un paradis de la voile !

Discrètes, charmantes, ensorceleuses, gourmandes, pétillantes, romantiques, les Iles Vierges Britanniques (appelées aussi les BVI) dans les Caraïbes sont tout cela à la fois. Soixante d’entre elles éparpillées entre les îles voisines de Puerto Rico et de Saint Martin, sont un véritable paradis pour la voile et le yachting. Caboter en famille, en tribu ou en couple dans ces eaux aux couleurs changeantes, entre ces îles au caractère fort différent, coralliennes ou volcaniques, sont un plaisir sans nom.
Katya Pellegrino l’a expérimenté pour vous.


Après 9 h de vol, nous faisons une halte bienfaitrice à l’Hôtel Samanna à Saint Martin, avant de repartir en petit avion pour rejoindre Tortola en 40 mn.

Première nuit près de Tortola à Scrubb Island

La Marina de Scrubb Island

Enfin nous foulons le plancher de notre catamaran, l’Invictus, (Dream Yacht Charter) qui sera notre demeure d’une petite semaine. Johana, notre hôtesse, nous a préparé un « ti punch » et quelques snacks pour nous mettre dans l’ambiance. 4 cabines bien conçues se partagent l’espace sur 14 m de long.
Road Town, sa capitale liliputienne, prend la pose créole avec ses maisons couleur berlingot et ses habitants si souriants.
Au petit matin, le soleil chatouille doucement notre visage et après un petit-déjeuner copieux, nous larguons les voiles pour Guana Island (40 mn ). Une petite île discrète de 350 hectares, marquée par la présence dès le 18ème d’une communauté Quaker où culmine la Sugarloaf Mountain à 241 m. Sur les hauteurs, l’hôtel Guana, un petit bijou d’hôtel, a élu domicile.
Ses 16 chambres se partagent 1, 5 hectares et s’éparpillent dans la végétation luxuriante, avec vue plongeante sur la mer translucide. Une petite ferme fournissant une bonne partie de ses légumes et fruits, se niche dans le bas de l’île. Papayer, fruits de la passion, manguiers, bananiers, goyavier, plants de tomate, carottes, salades, plantes et herbes de toutes sortes agrémentent et parfument les plats concoctés. Un régal.
Après un dernier bain, retour sur le catamaran où la vue se savoure confortablement allongée sur le deck, un drink à la main !

Guana Hotel


2ème Jour (2ème nuit) à Jost van Dyke

En manoeuvres

Après un petit plongeon dans la grande bleue, nous voilà voguant vers Jost Van Dyck. Jolie petite île tranquille bordée de plages de poudre blanche ;
Sur le chemin, une minuscule île coralienne, Sandy Cay, nous tend les bras pour une plongée en apnée. On se retrouve face à face avec un poisson zèbre. Drôle de rencontre sous l’eau !
La mer est d’huile et la traversée se fait en douceur au rythme de la musique de Bob Marley !
Ce soir, mouillage à Great Harbour (Jost Van Dyke) pour un dîner dans le plus célèbre restaurant des Caraïbes, Foxy, créé par son maître au nom éponyme, dans les années 70 ! The place to be, où les soirées se finissent sur la piste de danse (pieds dans le sable) en se déhanchant au son des musiques reggaes, un verre de « pain Killer » (cocktail de jus de fruits et rhum) à la main.
Remonter à bord, ne se fera pas sans mal, après une soirée dansante ! Au petit matin l’Invictus lève l’ancre pour White Bay toujours à Jost van Dyke.

3 Jour (3ème nuit) à Peter Island

Ocean floating Spa
Ocean floating Spa

Réveil matinal car ici le soleil se lève tôt. La mer et sa couleur translucide appelle au plongeon !
Vite enfiler un maillot et sentir la fraîcheur de l’eau glisser sur sa peau. Puis nager jusqu’à la plage pour faire connaissance avec le bar mythique où est né le « pain Killer » Le Soggy Bar » Ancré sur la plage, le bar ouvert et son plafond constellé d’écussons de tous les navigateurs venus lever le coude pour un soir. Comme il n’y a pas de ponton pour arriver dans la baie de White Bay (Jost von Dick) la seule option, hors le dingy, reste d’y aller à la nage. Aussitôt dit, aussitôt fait !
Nous faisons aussi la connaissance du seul spa flottant dans les Caraïbes, Océan Spa, conçu suite à l’ouragan Irma et construit à partir d’éléments et d’objets ramassés après cette catastrophe. Une façon de montrer que le plus important c’est la vie !
Ici le principe du catamaran, c’est de caboter d’île en île, pour plonger, se ressourcer, s’amuser ou découvrir. Ce que nous avons plaisir à vivre !
Nous accostons maintenant à Cane Garden Bay, une baie de Tortola. Ici nous découvrons une distillerie (1600°ancienne qui fait son rhum local avec un alambic qui a 200 ans ! Production locale avec 25 gallons/ jour. Un vrai musée !

La distillerie


Plongée et farniente !

Manoeuvres ou presque
Nonchalance

Sous un soleil de plomb nous prenons le cap de Peter Island, une petite île privée de 8 km de long qui appartient à Peter Andrienson. Sur celle-ci, un resort de 120 chambres verra bientôt le jour. L’eau translucide est un appel !
Une jolie traversée où nous faisons une petite plongée dans un lieu appelé the Treasure Point, près de Norman Island, (une île de 4 km de long, un refuge à l’époque pour les pirates anglais). L’eau a creusé quelques grottes dans des falaises tombant à pic dans la mer.
Cette île a d’ailleurs inspiré Stevenson pour écrire son célèbre livre : » L’île aux trésors. » Il est dit qu’une mutinerie sur navire espagnol en 1750 transportant une cargaison de pierres précieuses, aurait permis à ces hommes de cacher leur butin dans les grottes !
Le soir nous nous arrêtons à Great Harbour (Peter Island) la halte dînatoire se fait au Willie T, une autre institution où manger des fish & ships, burgers, sans prétention au rythme des musiques caribéennes est incontournable !

4 Jour (4 nuit) à Virgin Gorda

L'ancienne mine de cuivre a Virgin Gorda
La vue de la baie de Virgin Gorda

Après une nuit douce bercée par le clapotis de l’eau, Markey, notre « capitaine » lève l’ancre, direction Cooper Island. Une séduisante petite île. Sur le chemin, nous passons devant Dead Chest, une île inhabitée où Barbe Noire laissa des mutants avec une bouteille de rhum et des biscuits secs. Puis c’est le tour de la célèbre épave de RMS Rhone. Un navire britannique qui en 1867 fit naufrage suite à un ouragan et dont les restes se trouvent entre 9 m et 25 m de profondeur. Il y eut 123 morts et 25 survivants.
Une plaque commémorative se trouve sur Salt Island où il y a des marais salants. Les eaux ont été classées "Parc Maritime National". C’est aussi dans ces lieux, qu’a été tourné le célèbre film « The Deep » avec Jacqueline Bisset

Eco Beach Hotel à Copper Island
Rhum Bar

Nous accostons ensuite sur l’île de Cooper Island pour déjeuner d’une langouste (en toute simplicité) à Cooper Island Eco Beach Resort, ancré sur la plage et situé non loin des plus beaux sites de plongée et de snorkeling de l’archipel.
Nous en profitons pour déguster du rhum à leur bar qui en recèle plus de 250 rhums.

La langouste à Copper Island


Enfin nous embarquons sur notre catamaran, direction Virgin Gorda, à environ 45 mn en navigation pour élire domicile dans leur petite marina et y passer la nuit.
Dans cette jolie île, il y a une curiosité à ne pas manquer :The Baths. Un chaos de gros blocs de granit formant un labyrinthe de grottes, de piscines naturelles et de criques intimes. Un paysage ressemblant étrangement à une des îles des Seychelles.

La distillerie
The Baths a Virgin Gorda
Baths
Baths


5 jour (5 ème nuit ) à Scrubb Island

La Marina de Scrubb Island
Scubb Island
Petit déjeuner

Réveil matinal et après un petit déjeuner copieux, nous prenons un taxi pour découvrir l’île et son ancienne mine de cuivre (1702). Les points de vue sont tout simplement exceptionnels, avec à perte de vue devant nos yeux ébahis, quelques petites îles (appelées les îles des milliardaires) où nous apercevons Necker Island et Mosquito (Richard Branson) Eustatia qui selon la rumeur appartient à Larry Page, le co-fondateur de google, qui privatise son île avec ses 4 villas pour 14 personnes, ainsi que celle de Rockfeller.

Arrivée sur Eustatia
La vue de la Chambre
Vue idylique
Villa dans Ile Eustatia


Une petite visite s’impose pour s’imprégner de la douceur de vivre de ces îles privées.
Les familles Wildenstein (marchands d’art réputés) et Aga Khan ont, elles, édifié leurs opulentes villas à Valley Trunk, une presqu’île de Virgin Gorda.

Oil Nut Bay
Oil Nut Bay


Après une journée entrecoupée d’une halte à Oil Nut Bay, pour y déjeuner et voir les Villas à louer ou à acheter, il est temps de faire demi-tour, pour retourner à Scrubb Island (1.5Km de Tortola) pour notre dernière nuit, avant le départ !
Une jolie escapade qui nous a mis du bleu azur dans nos cœurs ! Une petite nostalgie en quittant ces paysages d’une beauté infinie, que les couchers de soleil rendent tendres et flottants !

Coucher de soleil
Coucher de soleil
Octobre 2019
Par Katya PELLEGRINO
Mon avis :
Vue du ciel les British Virgin Islands

Une superbe idée de voyage en famille pour caboter dans ces îles. Les distances sont courtes (entre 45 mn et 4 H pour celle d’Anegada) et permettent d’apprécier non seulement la navigation mais également les différentes îles où l’on peut mouiller pour la nuit et profiter des restaurants et bars à terre.
Privatiser le catamaran est la meilleure option et demander une hôtesse française, qui non seulement parlera votre langue, ce qui est plus confortable mais cuisinera aussi d’une manière européenne, non négligeable pour la clientèle française.
Vous aurez deux personnes d’équipage avec vous : le skipper et l’hôtesse.
A bord, vous êtes chouchoutés, entre petits-déjeuners, apéritifs, déjeuners, dîners, barbecue. Vous mangez pratiquement entre deux excursions.
Les bateaux sont confortables, avec certains une douche à se partager entre deux cabines, (mais en famille point de problème.)
Vous pouvez aussi louer votre propre catamaran.
Attention de ne pas prendre de catamaran de moins de 14 mètres et de ne pas y aller durant les vacances d’été (Juillet/août) car beaucoup d’établissements sont fermés et c’est l’époque des cyclones.
L’hiver européen étant bien entendu la meilleure saison.
Nous y sommes allés début juin, il faisait beau mais commençait à faire très chaud !



Partir avec Secrets de Voyage :
Comptez à partir de 3000 €/cabine en Pension Complète avec vols
www.Secretsdevoyage.com

T°: +331 83 75 80 33



Pour réserver son catamaran :
dreamyachtcharter.fr (celui sur lequel nous avons navigué)
+33 1 56 68 70 81
moorings.fr
+33 1 42 61 79 84
sunsail.fr +33 1 40 41 42 01
catlante-catamarans.com +33 1 55 20 90 90
Cooper Island Eco Beach Club
Un éco resort à caractère familial, avec un bar de plus de 250 rhums. Chambres avec vue sur la Grand Bleue. Pas de clim.
Chambre à partir de 235 $/nuit avec PD ou 1410 $ pour 3 nuits en Pc avec transfert.
Guana Hotel à Guana Island
Chambres à partir de Dès 720 US$ par chambre double (3 repas inclus)
Eustatia
Ile privée appartenant à Larry Page qui privatise ses 4 villas à 35 000€ /nuit
Villas Oil Nut Bay
Des villas contemporaines nichées dans un lieu isolé à l’extrémité de Virgin Gorda avec spa, activités diverses et variées, restaurants et une marina où prendre un verre ou déguster une margarita !
www.oilnutbay.com

BVI VILLA RENTAL L’une des meilleures sélections de villas de prestige aux Iles Vierges Britannique et notamment sur les îles emblématiques de Tortola et de Virgin Gorda. Selon les goûts de chacun, est offert un panachage de style (caribéen, contemporain…) et de services (conciergerie, approvisionnement, chefs, excursions et transferts, massages et thérapeutes…).
Villa 1 chambre à compter de 900 US$ la nuit, villa 6 chambres à compter de 4500 US$ la nuit.
Necker Island
La plus célébrissime île privée de Sir Richard Branson du groupe Virgin Limited Edition.
Un éden à l’architecture balinaise où évoluent lémuriens, tortues géantes et flamants roses. En dehors des périodes de privatisation totale de l’île pour jusqu’à 34 personnes, des villas individuelles sont ouvertes à la location lors des « Celebration Weeks ». The « Great House » est le lieu de toutes les rencontres avec la décontraction si légendaire de l’hôte du lieu.
A partir de 31000 US$ la semaine pour un couple en pension complète.
www. virginlimitededition.com/en/necker-island

Villa dans Ile Eustatia